La Banque de France a publié en janvier dernier son enquête typologique annuelle réalisée à partir de données nationales et régionales, des situations personnelles et professionnelles des ménages surendettés, le niveau et la structure de leurs ressources, et les caractéristiques de leur endettement… Qu’en est-il ? Réponse en infographie !

SURENDETTEMENT DES MÉNAGES : 10 DONNÉES CLÉS  !

 

——————————————————————————————-

En 2017, 181 123 situations de surendettement ont été soumises aux secrétariats des commissions de surendettement de France métropolitaine, selon l’enquête sur la typologie des ménages surendettés. Après une troisième baisse annuelle consécutive, ce nombre est inférieur de 22 % à celui de 2014 (– 7 % par rapport à 2016). En dépit de la vigoureuse reprise du crédit immobilier et du crédit à la consommation en France depuis la mi-2015, les encours de dettes contractées par les ménages surendettés en 2017 sont également en baisse, tant par rapport à 2016 que par rapport à 2012. La réduction du nombre de situations de surendettement et la maîtrise du surendettement lié à l’excès de dettes à la consommation ont pour conséquence de concentrer toujours plus le traitement du surendettement sur des populations socialement défavorisées. En témoignent notamment la part croissante des adultes isolés parmi les surendettés, la proportion importante de chômeurs (quatre fois supérieure à celle des chômeurs dans la population française), la proportion croissante de ménages surendettés disposant de revenus inférieurs aux minima sociaux ou au SMIC et la baisse de la part des revenus d’activités dans l’ensemble des revenus des ménages surendettés depuis 2012.

——————————————————————————————-

Source : Banque de France