Après sa présentation en Conseil des ministres, le texte du projet de loi de finances 2019 a été publié le 24 septembre 2018. Voici les principales mesures ainsi que la procédure d’adoption du budget 2019.

Téléchargeable en format PDF, le texte du PLF 2019 tente de concilier baisses d’impôts et maîtrise du déficit public. « L’objectif à long terme de ce budget, c’est de construire une nouvelle prospérité française, qui doit bénéficier à tous les Français et à tous les territoires », comme l’a souligné le ministre des Finances Bruno Le Maire.

Découvrez, dans les grandes lignes, les mesures phares que renferment ses 274 pages !

 

  • -Prélèvement à la source
    Le prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019.
  • -Taxe d’habitation
    Suppression de la deuxième tranche de la taxe d’habitation pour 80 % des contribuables
    dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond. Une nouvelle baisse aura lieu en 2019 : le montant de cet impôt sera diminué de 60 % par rapport au montant 2017, avant une suppression définitive de la taxe d’habitation en 2020.
  • -Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi
    Le PLF prévoit des évolutions concernant la fiscalité des entreprises notamment celle de transformer le CICE en baisse directe de charges. Le forfait social de 20 % sur l’intéressement pour les PME de moins de 250 salariés doit également être supprimé.
  • -CITE
    Le gouvernement prévoit une hausse des fiscalités énergétiques et la prorogation du crédit d‘impôt transition énergétique (CITE) jusqu’en 2019, qui sera, par la suite, converti en prime pour les ménages les plus modestes en 2020.
    Le budget alloué au CITE sera réduit de plus de la moitié du montant actuel.
  • -Éco PTZ
    Le PLF mise sur la simplification et le renforcement de l’éco-prêt à taux zéro jusqu’à fin 2021.
  • -Chèque énergie
    Le budget du chèque énergie, adressé aux ménages en situation de précarité énergétique, sera augmenté de 180 millions d’€. Le montant moyen du chèque est actuellement de 150 €. Il passera à 200 € l’année prochaine.
  • -Nouveau barème de l’impôt sur le revenu 2019
    Le texte fixe les nouveaux montants des tranches d’imposition ainsi que les plafonds du quotient familial 2019. Les montants 2019 ont légèrement été revus à la hausse comparés à ceux de 2018 : + 1,6 %. Une augmentation qui vise à prendre en compte l’inflation.
  • -Taxe sur les carburants
    La hausse des carburants devrait se poursuivre en 2019, le gouvernement ayant décidé d’augmenter la taxe carbone sur l’essence et davantage sur le diesel.